Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2018

Chaque civilisation a les ordures qu'elle mérite (G.Duhamel)

Parmi les désagréments qui nous guettent,  et pas seulement les   retraités, se profile une augmentation de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. C’est vrai qu’il est choquant que le tonnage des ordures soit presque égal à celui de la nourriture. Or voici que la ville de Besançon a trouvé une ingénieuse parade. Dans cette ville on paye au poids ce qu’on rejette grâce à une technologie assez simple..

Cela ne m’étonne pas, venant de cette ville : c’est là qu’est né Victor Hugo, le créateur génial. Moins génialement, il est vrai, c’est aussi là que j’ai obtenu mon 1er bac ( de mon temps, on en passait 2)

A propos de déchets, je pense à la télé (un hasard?) Il serait intéressant qu’on ait un système semblable : on paye selon la satisfaction qu’on en a. On mesure bien l’audience, on pourrait aussi noter : 1, je suis satisfait, 2, je le suis à moitié, 3, je n’ai pas aimé. Et je paie les points et les demis en fonction d’un barème adéquat. Quant aux pubs incessantes pour les régimes minceur, c’est la télé qui me rembourserait sur l’argent  reçu pour cette fausse préoccupation générale.

Une bonne occasion d’aller contre ce qui constitue le paquetage soi-disant “normal” du citoyen d’aujourd’hui. Par exemple, je DOIS posséder un smartphone, mon auxiliaire de vie obligé. J’apprends qu’après le paiement de la carte bleue par contact, le super progrès sera de payer par smartphone !

L’engin servait déjà à allumer le chauffage à distance, à fermer les volets et, bien sûr, fliquer l’intérieur de la maison. Mais où va-t-on avec cette ambiance ? Tout est devenu dangereux, on est entouré de voleurs, d’agresseurs potentiels. Et quoi encore ?

Est-ce qu’on devra se réfugier dans des grottes comme l’homme de Neanderthal ou plus récemment au maquis pour vivre tranquillement ? Un souvenir assez récent de la grotte Chauvet me rappelle que nos anciens d’il y a 35000 ans étaient assez cool pour dessiner, tranquilles, des chevaux, des bisons, qui les entouraient.  

 

15:44 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire