Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2024

Stances reconaissantes au déambulateur

Admirable engin qui cette fois  me soutins

Lors d’un duel auto-vélo où pâlit mon destin

A l’hôpital, à la première once de vigueur

On va crapahuter en  déambulateur

Aux gens usés par l’âge aussi, ou la maladie

Pour eux tes montants  sont un arbre de vie

Carrefour, à 9 heures, tout fiérots, les retraités

Deux rayons plus tard, sur tes poignées vautrés

Tes clients, muscles moins en croute plus en mie

Ne transporteront plus les patates de mamie

Les fauteuils à grosses roues veulent se les rallier

Avec tes petites roues on monte des escaliers

A l’EHPAD, carrefour d’embouteillages

Du traffic-jam  tu débrouilles  les gens d’âge

Quand ce sera mon tour,  mon chat avec moi

Siégeant sur ta banquette se prendra pour le roi

Admirable engin qui cette fois  me soutins

Lors d’un duel auto-vélo où pâlit mon destin

A l’hôpital, à la première once de vigueur

On va crapahuter en  déambulateur

Aux gens usés par l’âge aussi, ou la maladie

Pour eux tes montants  sont un arbre de vie

Carrefour, à 9 heures, tout fiérots, les retraités

Deux rayons plus tard, sur tes poignées vautrés

Tes clients, muscles moins en croute plus en mie

Ne transporteront plus les patates de mamie

Les fauteuils à grosses roues veulent se les rallier

Avec tes petites roues on monte des escaliers

A l’EHPAD, carrefour d’embouteillages

Du traffic-jam  tu débrouilles  les gens d’âge

Quand ce sera mon tour,  mon chat avec moi

Siégeant sur ta banquette se prendra pour le roi

15:46 Publié dans santé | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Jean de la Fontaine (s'il avait connu le déambulateur)...

Écrit par : Marc | 10/06/2024

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire